Vous souhaitez organiser un webinar ? Nous vous proposons une offre complète et sur-mesure

Pierluigi Collina – Conférencier

L'arbitre le plus célèbre du monde

Vous souhaitez des informations supplémentaires sur Pierluigi Collina ?
Pierluigi Collina Photo de Profile

Conférencier spécialisé sur

  • Travail d’équipe

  • Prise de décision sous pression
  • Communication

Language

  • Italien

Vous souhaitez plus d'information sur Pierluigi Collina ?

Contactez-nous pour Pierluigi Collina

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

L’un de nos consultants va vous recontacter dans les plus brefs délais

Biographie

Pierluigi Collina est un ancien arbitre de football italien. Il est considéré comme le meilleur arbitre de tous les temps.

 

Il est actuellement chef de l'arbitrage de l'UEFA et superviseur de l'arbitrage de la Fédération Ukrainienne de football. Il est également consultant non rémunéré auprès de l'Association Italienne des Arbitres de Football (AIA).

 

Pierluigi naît à Bologne où il fréquente l'université locale, obtenant un diplôme en économie en 1984. Pendant son adolescence, il joue comme défenseur central pour une équipe locale, avant qu’on ne le  persuade en 1977 de suivre une formation d'arbitrage, durant laquelle il se découvre une aptitude particulière pour cet exercice.

 

Trois ans plus tard, il arbitre au plus haut niveau des matchs régionaux, tout en effectuant son service militaire obligatoire. En 1988, on le promeut, plus rapidement que d'habitude, vers la troisième division nationale, la Série C1 et la Série C2. Après trois saisons, il monte à nouveau en grade et accède aux matches de Série B et de Série A.

 

À peu près au même moment, il contracte une forme sévère d'alopécie, qui entraîne la perte permanente de toute sa pilosité faciale, ce qui lui donne son apparence chauve caractéristique, et lui vaut le surnom de Kojak.

 

En 1995, après avoir arbitré 43 matches de Série A, Pierluigi Collina est placé sur la liste des arbitres de la FIFA. On lui attribue cinq matches aux Jeux Olympiques de 1996, et notamment la finale entre le Nigeria et l'Argentine. En 1999, il arbitre la finale de la Champions League entre le Bayern Munich et Manchester United : il considère cette finale comme son match le plus mémorable en raison des acclamations du public à la fin, s’apparentant à des « rugissement de lions ».

 

En 2002, il atteint l'apogée de sa carrière lorsqu'il a est choisi pour arbitrer la finale de la Coupe du monde entre le Brésil et l'Allemagne. Avant le match, Oliver Kahn déclare à l'Irish Times: " Collina est un arbitre de classe mondiale, cela ne fait aucun doute, mais il ne porte pas chance, n'est-ce pas ? ". Il faisait référence aux deux précédents matchs de haut niveau arbitrés par Collina et impliquant Kahn : la finale de la Champions League susmentionnée en 1999, qui s’est soldée par une défaite 2-1 pour le Bayern ; et la défaite 5-1 de l'Allemagne contre l'Angleterre en 2001. La chance de Kahn n'a pas tournée pour cette finale.

 

Pierluigi Collina arbitre la finale de la Coupe UEFA 2004 entre Valence et l'Olympique de Marseille. L'Euro 2004 est son dernier grand tournoi international, alors qu’il atteint l'âge de retraite obligatoire de 45 ans pour les arbitres de la FIFA début 2005. Son dernier match international est le Portugal - Slovaquie, un match de la Coupe du Monde 2006 à Estádio da Luz à Lisbonne. La Fédération Italienne de Football passe alors à 46 ans l'âge de la retraite obligatoire, afin d’offrir une nouvelle saison à Collina. Cependant, un différend surgit entre la fédération et Collina au début du mois d'août 2005, suite à la décision de ce dernier de signer un important contrat de sponsoring avec Opel (également valide pour Vauxhall Motors en Grande-Bretagne, tous deux détenus par General Motors). Comme Opel est également sponsor du club de Série A Milan A.C, on considère qu’il y a conflit d'intérêts majeur, et Collina est radié de l'arbitrage des matches de haut niveau en Italie. En réponse, Collina remet sa démission, mettant effectivement fin à sa carrière. L'Association Italienne des Arbitres tente de rejeter sa démission, mais ce dernier refuse, et part effectivement à la retraite.

 

L'un des signes distinctifs les plus importants de la carrière de Collina est peut-être la haine de Luciano Moggi, le directeur général de la Juventus et le principal instigateur du scandale de Série A 2006. Collina était l'un des arbitres que Moggi a tenté de punir pour les décisions prises contre la Juventus.

 

Pierluigi Collina a un credo simple, valable aussi bien pour l'arbitrage qu’en entreprise : analyser les tactiques de chaque équipe afin de s'assurer d’être au bon endroit au bon moment, et désamorcer les situations tendues rapidement et équitablement. Surtout, apprenez de vos erreurs, mais résistez à la tentation d'aggraver les choses en les compensant.

Regardez Pierluigi Collina en conférence

Vous souhaitez réserver Pierluigi Collina en tant que conférencier pour votre prochain évènement ?