Vous souhaitez organiser un webinar ? Nous vous proposons une offre complète et sur-mesure

woodlandplanet-earthsprout

Chez London Speaker Bureau, nous avons conscience de la précarité environnementale de notre planète en raison du changement climatique, à la fois créé et amplifié par l’activité humaine.
La Terre produit naturellement du CO2 mais la quantité émise a atteint un niveau sans précédent qui, sans mesures prises, aura un impact irréversible sur notre écosystème fragile.

Nous avons toujours eu vocation à créer un impact pour nos clients et leurs organisations. Cependant, nous ne pouvons ignorer l’impact involontaire de notre activité sur l’environnement.

En 2016, nous avons décidé de remédier à cette situation et nous nous sommes engagés dans le programme de Compensation Carbone. Depuis, nous avons augmenté chaque année et de manière stable nos contributions au plan de compensation.
Mais ceci n’est que le début. Aux côtés de notre partenaire, nous nous sommes fixé l’objectif d’atteindre la neutralité carbone, et ce pour tous nos évènements et pour l’ensemble de nos bureaux à travers le monde.

En quoi consiste la compensation des émissions de carbone ?

Nos actions au quotidien, que ce soit sur notre lieu de travail ou à la maison, induisent une consommation d’énergie et donc une production d’émissions de carbone. La compensation carbone consiste à contrebalancer les émissions de CO2 par le financement de projets de réduction d'autres émissions.

Pourquoi nous inscrivons-nous dans une démarche de compensation de notre empreinte carbone ?

London Speaker Bureau est une organisation véritablement internationale. Nous avons fait voyager nos conférenciers et nos consultants dans plus de 88 pays, ce qui a indirectement contribué à une empreinte carbone considérable. Dans le but de résoudre cet enjeu, nous avons conclu qu’il était indispensable de compenser nos émissions carbones en rejoignant notre partenaire Carbon Footprint, afin de sélectionner et d’intégrer plusieurs projets ayant pour objectif de compenser nos émissions de CO2 à l’échelle de la planète. De plus, nos projets soutiennent également les populations locales en créant de l’emploi et en développant les ressources liées à l’éducation et à la santé. Par exemple, notre projet d’installations éoliennes en Inde crée de la formation, de nouvelles compétences et des emplois dans le secteur de la construction et de l'entretien d’éoliennes, mais également dans le secteur des énergies renouvelables.

Comment ça fonctionne ?

Tout d’abord, nous procédons à l’évaluation du taux de carbone émis lors de chaque déplacement d’un conférencier, ou d’un membre de l’équipe du London Speaker Bureau. Par exemple :

Un vol aller-retour Londres-New York génère environ 4,85 tonnes de CO2.

Ensuite, pour chaque tonne de carbone émise lors du voyage de l’un de nos collaborateurs ou d’un conférencier, nous reversons 6,30€ à nos projets sélectionnés.

Nos projets de décarbonisation

L’ensemble de nos projets inscrits dans une démarche de compensation carbone respectent les normes internationales Verified Carbon Standard (VCS), Gold Standard Voluntary Emission Reductions (VER) et Certified Emission Reductions (CER). Tous répondent à la norme d'Assurance Qualité pour la Compensation Carbone et à la spécification PAS 2060 pour la neutralité carbone (BSI).

Rmdlt Portel – le projet Para REDD au Brésil

L’Amazonie abrite 10% des espèces terrestres et est constamment menacée par la déforestation en raison de l’exploitation forestière, du squattage et des tentatives d’installation de pâturages.

Ce projet se concentre sur la gestion et la protection du territoire, en le transformant en « réserve naturelle privée ».

Impacts :

  • La protection du territoire favorise la protection de la biodiversité. Les projets de la zone Para REDD protègent de nombreux mammifères, oiseaux, reptiles et poissons en danger critique d’extinction.
  • Nos forêts jouent un rôle majeur dans la régulation du taux de carbone car elles transforment le CO2 en oxygène. En les protégeant de la destruction, nous diminuons la quantité de carbone présent dans l’atmosphère.

De nouveaux emplois sont créés pour la population locale, dans la gestion forestière et le suivi de la biodiversité.

Projet de construction de cuisinières au Kenya

Au Kenya, de nombreuses personnes cuisinent encore à l’aide d’un feu à trois pierres.

Ce procédé entraîne un fort gaspillage car la plupart de la chaleur s’échappe lors de la cuisson et le carburant utilisé n’est pas renouvelable.

Le projet consiste à fournir des fours de cuisson économes en carburant et fabriqués localement. Ils sont destinés aux familles comme moyen de cuisson moins polluant et plus efficace.

Impacts :

  • Les forêts du Kenya seront protégées car les arbres ne seront plus coupés pour alimenter en biomasse les procédés de cuisson actuellement utilisés.
  • Les cuisinières réduisent le risque d’exposition aux polluants nocifs et les problèmes de santé dus à la combustion de la biomasse.
  • La fabrication des nouveaux fours de cuisson crée des emplois dans l’économie rurale du Kenya.

Projet d’éoliennes VCS en Inde

À travers ce projet, des centaines d’éoliennes ont été construites et mises en service dans l’État du Maharashtra, offrant des avantages sociaux et durables à la communauté locale.

Impacts :

  • La construction et l’entretien des éoliennes offrent la possibilité d’employer et de former des travailleurs locaux pour gérer le fonctionnement quotidien des parcs éoliens.
  • En utilisant le vent comme source d’énergie, il contribue à réduire l’écart entre l’offre et la demande qui empêche les habitants de la région d’utiliser une électricité fiable.
  • L’énergie éolienne supprime la dépendance envers les combustibles d’origine fossile et réduit donc les émissions potentielles libérées lors de sa combustion.

Les retours de nos conférenciers concernant notre programme de neutralité carbone